Ma Thèse en 180 secondes édition 2017

Ma Thèse en 180 secondes édition 2017

Résumer des années de travail en une présentation de 3 minutes, c’est le défi proposé par Ma Thèse en 180 secondes. Les doctorants participants devront relever le challenge de présenter leurs travaux de recherches en 180 secondes, et pas une de plus. La finale régionale de l’Université de Guyane aura lieu le mercredi 10 mai 2017 à 09h00 à l’Université de Guyane en salle B01, du bâtiment B, sur le Campus Troubiran à Cayenne.

Vulgariser en un exposé clair et concis leur sujet de thèse devant un public profane. Voilà en quelques mots ce en quoi consiste le concours Ma Thèse en 180 Secondes. Les inscriptions pour l’édition 2017 sont closes depuis le mois de décembre 2016. Ce sont 8 candidats qui se présenteront pour être le futur lauréat de l’édition 2017.Il leur reste maintenant à se préparer ! Pour cela, ils une équipe de formateurs leurs délivrent des formations en vulgarisation scientifique mais également en techniques de communication. Au programme : apprendre à se tenir en public, gestion de la respiration, gestes et postures, vulgarisation… Autant de modules qui leur permettront de mieux appréhender cet exercice.
Pour la troisième année consécutive, l’Université de Guyane participe au concours national Ma Thèse en 180 secondes.

Qui prendra la relève de Samantha JAMES, notre lauréate 2016 ?

C’est en captivant le jury avec un sujet pas du tout glamour, qui est l’herpès, que Samantha JAMES, doctorant en recherche médicale à l’Institut Pasteur, a remporté la finale régionale Ma Thèse en 180 secondes le 13 avril 2016.

Ils sont au nombre de 8 pour cette nouvelle édition. Voici un petit portrait :

  • Mme Amenda BRON, dans le domaine des Sciences Economiques avec un sujet sur la « Croissance et développement durable de la branche écotouristique dans les trois pays du plateau des Guyanes/ Brésil, Suriname, Guyane Française ».
  • Mme Christelle JEAN-BAPTISTE, dans le domaine des Sciences de l’Education avec un sujet sur la « Représentation de l’Ecole par les familles Haïtiennes ».
  • Mme Amandine COURTE, dans le domaine des Sciences de la Terre sur le sujet de la « Conservation des sols guyanais, de la gestion forestière à la mise en culture ».
  • Mme Camille FRITZELL, dans le domaine de la Recherche clinique, innovation, technologique, santé publique sur le sujet de l’« Epidémiologie des arboviroses prioritaires en Guyane »
  • Mme Marine GINOUVES, dans le domaine des Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie avec un sujet sur la « Polygénie de L. guyanensis et implication du Leishmania RNA Virus(LRV) dans la leishmaniose cutanée due à L. guyanensis en Guyane Française ».
  • Mme Elodie JEAN-MARIE, dans le domaine de la Biologie, sur le sujet de l’« Impact des procédés de fermentation/torréfaction sur les propriétés organoleptiques et biologiques du Cacao ».
  • M. Vincent VALLEE, dans le domaine des Sciences de l’environnement avec un sujet sur le « Changement à long terme de la structure et de la diversité des peuplements de fond du plateau continental en Guyane ».

Venez nombreux les encourager le 10 mai 2017 à 09h00 à l’Université de Guyane !

Cette manifestation est sponsorisée par Orange et la MGEN