Les enjeux du bilan psychologique dans le milieu pluriculturel de la Guyane

Les enjeux du bilan psychologique dans le milieu pluriculturel de la Guyane

Dans le cadre du cycle des conférences du DFR LSH, le Département propose une nouvelle conférence, qui aura lieu le jeudi 24 janvier à 18h30, à l’Amphi C du bâtiment C. Celle-ci s’intitule « Les enjeux du bilan psychologique dans le milieu pluriculturel de la Guyane ». Cette conférence est gratuite et ouverte à tous. Elle viendra notamment soulever la question suivante : « Les théories universelles en psychologie doivent-elles être remise en cause ? »

Le bilan psychologique et, de plus en plus souvent, le bilan neuropsychologique intervient de manière décisive dans le parcours de vie de nombreuses personnes. Les difficultés scolaires d’apprentissage, les situations de handicap, ou encore de maladie ayant un retentissement sur le fonctionnement du cerveau, sont autant de situations pour lesquelles le bilan est systématiquement requis.

En Guyane, la probabilité qu’une évaluation du fonctionnement cognitif soit réclamée est en théorie très forte. Cela s’explique notamment par la proportion de jeunes dans la population, le taux d’échec scolaire, mais aussi par les conséquences neurologiques de maladies telles que la drépanocytose, les AVC, le VIH….  C’est dans ce contexte que les professionnels sont amenés à évaluer et prendre en charge des personnes issues de diverses cultures.

S’adapter aux particularismes guyanais, voilà une réclamation récurrente dans beaucoup de domaines en Guyane, voilà une nécessité reconnue par les professionnels de la psychologie.

Toutefois, comment cette adaptation peut-elle être mise en œuvre alors que des études récentes démontrent la présence forte d’un ethnocentrisme scientifique au sein de la psychologie ? Comment les communautés de Guyane peuvent participer à faire évoluer la démarche de bilan ? C’est à ces questions que cette communication propose de répondre. Pour ce faire différents exemples, issus de la pratique et de l’expérimentation de la conférencière seront présentés au public.

 Quelques mots sur la conférencière

Laure Tarcy est une jeune chercheuse psychologue, en troisième année de thèse en neuropsychologie à l’université Paris Descartes et au CNRS LEEISA. Son travail vise à aider les personnes présentant des difficultés d’apprentissage. Dans ce but, au cours de ces années d’exercice en tant que psychologue, elle a utilisé des tests et des exercices pour comprendre les difficultés d’apprentissage et aider les enfants, les adolescents et les adultes. Elle s’est aperçue que ces tests et exercices ne sont pas toujours adaptés pour aider les personnes de Guyane. Aussi a-t-elle choisi de s’orienter vers une double approche alliant l’anthropologie à la neuropsychologie.

Email : tarcylaure@gmail.com/laure.tarcy@etu.parisdescartes.fr

Projets : 
http://driihm.in2p3.fr/projets/projets-2018/details/115/1972
http://www.experimentarium.fr/les-chercheurs/le-sens-de-lorientation