La DOSIP au cœur de l’insertion et de l’orientation des étudiants

La DOSIP au cœur de l’insertion et de l’orientation des étudiants

La DOSIP, service commun de l’Université de Guyane, accueille, écoute, oriente, prépare et facilite l’insertion des étudiants dans le monde du travail.

Présentation de l’équipe

La DOSIP est composée d’une direction (Claude SANDOT et  Jacqueline MANDE) et ses services :

  • D’un référent SUIO (Service universitaire d’information et d’orientation) et relais-handicap (Anyse fardeau),
  • D’un référent BAIP (Bureau d’aide à l’insertion professionnelle) et entreprenariat (PEPITE) (Rudmila PORTUT)
  • D’un chargé de l’OVE-IP (Observatoire de la vie étudiante et insertion professionnelle)

Quelles sont les missions de la DOSIP ?

La DOSIP a pour missions l’accueil, l’information et l’orientation de différents publics : lycéens, étudiants, adultes en reprise d’étude, familles, personnels de l’Éducation nationale, partenaires de l’UG, membres de la société civile, … En outre, elle contribue à l’insertion professionnelle des étudiants de l’UG, à l’inclusion des étudiants en situation de handicap et mène des enquêtes quant à l’insertion professionnelle et à la vie étudiante.

Quelle est la politique de la DOSIP ? Quels sont les objectifs ?

Les objectifs sont fixés par axes d’intervention. Tout d’abord, le SUIO et Relai-handicap. Il participe à l’élaboration de la politique d’information de l’UG et constitue à cette fin à l’élaboration d’une documentation sur les formations de l’enseignement supérieur et plus particulièrement de l’établissement (Guide de formations, guides de l’étudiant, etc.). Il organise, également, les actions d’information-orientation sur l’enseignement supérieur, en tenant compte de la diversité des usagers de l’établissement (étudiants à temps plein, étudiants en situation de handicap, étudiants salariés, étudiants étrangers, étudiants en formation continue, …) et des publics accueillis. Les espaces d’accueil et de documentations sont ouverts pour des conseils personnalisés et d’accompagnement à la recherche documentaire sans rendez-vous , avec un accès libre ou guidé  aux postes informatiques, accès WIFI, logiciel d’aide à l’orientation, documentations spécialisées sur les formations, métiers, marché de l’emploi, concours , aide à la candidature, etc.

Le SUIO participe à l’information-orientation des futurs bacheliers sur les formations universitaires (salons, interventions dans les lycées, journées portes ouvertes. Journées d’immersion, informations sur les filières,.), en coopération avec les composantes de l’UG et les partenaires de l’UG (Rectorat de la Guyane, Collectivités territoriales, …) ; Il concourt à l’information-orientation des étudiants (Rendez-vous individuels avec un psychologue de l’éducation nationale pour préparer leurs parcours de formation, construire leur projet professionnel, pour rebondir au cours de leur cursus, faire un point sur leurs motivations, et leurs atouts, connaître les passerelles entre filières°). Il contribue à la formation des professionnels sur l’offre de formation de l’UG et son organisation (enseignants du secondaire, professeurs principaux, conseillers d’orientation psychologues, chefs d’établissement,) dans le cadre de l’information des futurs bacheliers. Il met en place les dispositifs d’accompagnement des étudiants en situation de handicap, selon les recommandations du Service Universitaire de Médecine préventive et de Protection de la Santé (SUMPPS) et contribue par ailleurs, à la mise en place de toutes actions visant à l’inclusion des étudiants en situation de handicap :( séminaire d’information sur le handicap, promotion des actions d’insertion et d’inclusion)

Le BAIP améliore les relations entre la demande en ressources humaines de l’environnement socio-économique et les compétences des étudiants de l’UG, le BAIP est engagé dans quatre champs d’actions :

  • Le rapprochement « Université-Entreprises »,
  • La gestion des stages,
  • La formation et l’information de la communauté universitaire sur les problématiques de l’insertion professionnelle,
  • La relation « Université-Jeunes diplômés de l’UG ».

Il met en place des actions visant à améliorer l’insertion professionnelle des étudiants de l’UG, en concertation avec les composantes, services et départements de formation et de recherche de l’UG mais également des acteurs du monde socio-économique. Ces actions peuvent prendre la forme d’ateliers de production de CV et de lettres de motivation, préparation à l’entretien, de forums des métiers en partenariat avec les entreprises des secteurs privés et publics et visites d’entreprise, etc.

Il gère les conventions de stage (la gestion administrative relative à la validation et signature s’effectue dans les composantes) et établit par ce biais, la liste actualisée des lieux de stage. Il se charge ainsi d’établir via PSTAGE, un annuaire des lieux de stage à destination des membres de la communauté universitaire ; un annuaire de compétences acquises grâce aux formations dispensées au sein de l’UG, mise à la disposition de structures ayant vocation à accueillir des stagiaires de l’UG.

En réponse aux enjeux d’insertion professionnelle de l’UG et/ou du Ministère de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur, l’OVE-IP a en charge la mise en place de dispositifs d’enquêtes visant à recueillir et traiter des informations statistiques en matière de :

  • Vie étudiante : conditions d’études, d’hébergement, de transport, …
  • Parcours de formation à UG : échecs, réussites, orientation et réorientation, suivi de cohortes, …
  • Évaluation de l’enseignement et de son organisation, …
  • Devenir des étudiants : poursuite d’études, insertion professionnelle.
  • Cette activité est menée en collaboration avec les composantes, DFR et services de l’UG, ainsi qu’avec tout partenaire de l’UG traitant de ces questions.

Vous décririez comme un service dédié aux usagers ? Si oui, pourquoi ?

Oui car nous avons une mission de service publique rendue aux usagers. Cette mission s’exerce autour de trois axes d’intervention principaux :

  • Accueillir, informer et orienter,
  • Accompagner,
  • Observer, évaluer et mener des enquêtes .

 

Quels sont les projets à venir à plus ou moins long terme ?

Depuis la scission de l’université Antilles-Guyane et la fin du cycle de 3 ans de Pépite Antilles-Guyane en 2017, l’Université de Guyane a créé son PEPITE Guyane. Le dispositif sera opérationnel début mai 2019 et a pour objectif, d’accompagner, de sensibiliser et former les étudiants motivés par la création d’entreprise (Conseils, ateliers, conférences, espaces de coworking).

Par ailleurs, le portail des stages en intranet et sur le site de l’université sera également disponible dès septembre 2019. Vous y trouverez, la procédure,  l’outil de gestion des stages (PSTAGE), les guides Pstage étudiants et personnels, la législation via le guide des stages du ministère, des offres de stages via PStage. A termes les entreprises pourront déposer des offres stages dans ce portail.