Conférence sur les dispositifs légaux d’aide aux victimes

Conférence sur les dispositifs légaux d’aide aux victimes

Le président du Tribunal de Grande Instance de Cayenne et le procureur de la République, en partenariat avec l’Université de Guyane, ont l’honneur de vous inviter à la conférence-débat du Palais de Justice qui se tiendra à l’Université de Guyane (Campus Baduel), amphithéâtre E, le lundi 24 juin 2019 à partir de 17H30 (entrée libre dans la limite des places disponibles).

Après les thématiques des « Justices ultramarines » et des « Orpailleurs illégaux », cette troisième conférence débat aura pour sujet « Les dispositifs légaux d’aide aux victimes » et s’articulera autour des présentations de trois universitaires, experts dans différents domaines touchant à la prise en charge des victimes d’infractions.

M. François VIALLA, Professeur à l’Université de Montpellier et directeur du Centre Européen d’Études et de Recherches en Droit de la Santé (CEERDS, UMR 5815), interviendra sur La prise en charge des victimes d’accidents médicaux. Il abordera les mécanismes d’indemnisation et de mise en œuvre de la responsabilité médicale, en cas d’accident médical fautif ou non fautif.

M. Bruno PY, Professeur à l’Université de Lorraine et spécialiste en droit pénal, traitera de La prise en charge des victimes de violences conjugales et violences sexuelles. Son intervention portera en outre sur les questions de contrainte et de consentement, notamment au regard des évolutions législatives et jurisprudentielles récentes, et en particulier de la loi dite « Schiappa » du 3 août 2018 renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes.

Mme Caroline LACROIX, Maître de conférences HDR à l’Université Evry-Val d’Essonne, est spécialiste en droit des victimes et notamment Présidente du conseil scientifique de la Fédération France Victimes et membre du conseil d’administration et du bureau de Paris Aide aux Victimes (association d’intérêt général). Elle présentera Les dispositifs d’accueil des victimes d’infractions pénales.

Ces interventions seront suivies d’un temps d’échanges avec la salle afin de débattre sur les thématiques abordées.