Écumes psycho-sociétales de la marée Covid-19

Écumes psycho-sociétales de la marée Covid-19

conférence

Dans le cadre des jeudis-conférences organisés par le laboratoire MINEA et la Commission Culture de l’Université de Guyane, la psychologue, Frédérique GROENE donnera une conférence intitulée « Ecumes psycho-sociétales de la marée Covid-19 » qui aura lieu le jeudi 21 janvier 2021 à 17h à l’Amphithéâtre A. Port du masque obligatoire.

Depuis quelques années, nos sociétés contemporaines semblaient naviguer à la lisière des limites (humaines, institutionnelles et groupales), bercées par un sentiment de sécurité relative, image d’un modèle de vie relayé par les cultures dominantes. Or, en quelques mois, le SARS-CoV2, tel un tsunami, semble avoir fait imploser l’ordre mondial. Déconstruisant de façon progressive et systématique les toutes-puissances idéologiques et économiques de ces modèles, mettant à mal les codes du vivre ensemble et la notion même de société. Ravivant les mécanismes archaïques de l’insécurité, vécue ou fantasmée…

Toute grande épidémie ayant touché l’humanité a participé à la structuration des sociétés. Des modifications profondes sont apparues dans les pratiques, les comportements, les réglementations… suite aux ravages de la Peste, du choléra, de la grippe espagnole ou plus récemment encore du virus Ebola….

À l’appui de données chiffrées, de constats et d’un certain nombre de questionnements, nourris et alimentés durant les phases de confinement notamment, de par le monde et en Guyane, Frédérique Groene se propose ainsi d’explorer le rôle révélateur de cette grande marée covid 19 ainsi que ses résonances au niveau du lien dans ses dimensions intra et interpersonnelles… de l’individu vers le collectif.

Présentation de la conférencière :

Frédérique Groene est psychologue Clinicienne, spécialisée en psychologie du traumatisme et en psychologie interculturelle. Elle pratique en Centre médico-psycho-pédagogique depuis 14 ans auprès d’enfants, d’adolescents et de leurs familles. Elle participe à la formation des travailleurs sociaux et intervient en tant qu’enseignante vacataire à l’Université de Guyane (DUT Carrières Sociales).

Elle est aussi consultante média occasionnelle -Guyane la 1ère- pour les questions de violences sociétales (terrorisme, délinquance, insécurité…). Frédérique Groene a participé à de nombreux colloques et a aussi contribué à des ouvrages scientifiques. Elle a notamment écrit un article dans un numéro de la revue Psychologie & Education spécialement consacré à la Guyane. L’article est intitulé  Difficulté d’acception de la symbolique du corps : un « traumatisme accoutumé » dans la rencontre des cultures : AFPEN – Association Française des Psychologues de l’Education Nationale – ACCUEIL