Daniela et Agathe, gagnantes du concours Ma thèse en 180 secondes 2022

Daniela et Agathe, gagnantes du concours Ma thèse en 180 secondes 2022

Daniela et Agathe sont les deux grandes gagnantes de la finale régionale guyanaise du concours Ma Thèse en 180 secondes édition 2022

La finale régionale guyanaise du concours Ma Thèse en 180 secondes édition 2022 a eu lieu vendredi 18 mars 2022 à l’ENCRE. Daniela et Agathe sont les deux grandes gagnantes. Elles représenteront l’Université de Guyane lors des demi-finales nationales.

Pour la première fois depuis sa participation à cette manifestation, l’Université de Guyane a organisé le concours en dehors de ses murs. C’est à l’EPCC les trois fleuves, ce vendredi 18 mars, que l’édition 2022 de Ma thèse en 180 secondes, a eu lieu. Quatre doctorants et doctorantes de l’Université de Guyane se donnaient pour défis de présenter leurs travaux de recherche en 3 minutes. 180 secondes top chrono pour exposer leurs travaux face à un jury et un public diversifié. Vulgarisation et éloquence étaient les maîtres-mots de ce concours qui mêle qualités de communication et passion pour la recherche, en un seul événement qui s’adresse à un public profane. Cette année, la finale locale a été présentée au format hybride. Le public a pu assister aux présentations des doctorants en présentiel à l’ENCRE, ou via Facebook live sur les pages de l’Université de Guyane ou de Guyane la 1ere.

4 doctorants pour 2 places en demi-finale

Faire comprendre au plus grand nombre leurs sujets de thèse, en trois minutes, avec une seule diapositive, tel est le défi qu’Agathe, Paule-Émile, Daniela et Alassane ont relevé. Vous pouvez retrouver leur portrait ici.

À l’issue du concours, Daniela Krebber, doctorante à l’Unité mixte de recherche Écologie des Forêts de Guyane, a décroché le premier prix du jury. Sa présentation portait sur la thématique suivante : « Comment la biodiversité influence-t-elle la réponse des forêts tropicales aux changements climatiques ? ».

Le deuxième prix du jury est revenu à Agathe Alaïs, doctorante à l’unité de recherche MINEA. Le thème de sa présentation portait sur « Les valeurs du sport et de l’Olympisme : la condition d’une éducation à construire ou à reconstruire. » Elle a également remporté le prix du public.

Un grand merci !

Nous remercions l’ensemble des personnes qui ont tous contribué à leur niveau à la réussite de cet événement.

Tout d’abord, les membres du jury :

Ghislaine Prévot, Professeure des Universités en biochimie ;
Hermina DURO, Professeure de Théâtre ;
Nadine AMUSANT, Déléguée Régionale à la Recherche et à la Technologie ;
Nikerson PERDIUS, journaliste à Guyane la 1ere ;
Bertrand PANHUYS, chef du service Gestion opérationnelle, de la sous-direction administrative du CNES/CSG ;
Thierry BARD, Chef de projets senior Énergies Nouvelles et Transition Énergétique.

Merci aux formateurs Caroline HERFRAY, Steve ELINA et Théophile MEHINTO pour leur implication, leur disponibilité et leur appui dans la préparation des doctorants. Un clin d’œil spécial à l’ensemble des doctorants qui ont participé à ce concours et qui nous ont offert de très belles présentations de qualité. Une attention particulière aux directeurs de thèse qui ont apporté un grand soutien aux candidats.

Enfin, un grand merci à nos sponsors : le CNES, le CNRS, l’EPCC les Trois Fleuves, le GIS IRISTA, Guyane la1ere, la MGEN, Orange et la SARA pour les magnifiques cadeaux offerts aux candidats ainsi que leur contribution à la réussite de cette manifestation.