Les docteurs de l’Université de Guyane mis à l’honneur

Les docteurs de l’Université de Guyane mis à l’honneur

Cérémonie remise de diplôme

Pour la première fois depuis sa création, l’Université de Guyane met ses docteurs à l’honneur en organisantsa premièrecérémonie de remise des diplômes de doctorat et des prix de thèse. Celle-ci aeu lieu le jeudi 7 juillet 2022 à 17h30 à l’Auditorium Edmond Antoine-Edouard de l’Encre.

C’était avec beaucoup d’émotion et de fierté que les docteurs présents lors de la cérémonie ont reçu leurs diplômes. Vêtus de leur toge pour cet événement mémorable, chaque docteur a été mis à l’honneur.Pour cette occasion très spéciale, les laboratoires, les familles des diplômés, les acteurs du monde socioéconomique, les collègues et autres amis se sont réunis pour fêter la réussite de ces jeunes docteurs.

Remise des diplômes, témoignages, vidéos et interludes musicales(avec en guests stars les artistes Clara Nugent et Lova Jah)ont rythmés la soirée et célébrés les jeunes diplômés.Marie-Anne Clair, directrice du Centre Spatial Guyanais et Elie Stéphenson, économiste et célèbre poète et dramaturge guyanais, nous ont fait l’honneur d’être respectivement les marraine et parrain de cette première édition.Le doctorat est la plus haute formation universitaire.C’est également une passerelle entre le monde universitaire et la recherche. Il symbolise l’essence de la connaissance, c’est pourquoi, il était important de mettre à l’honneur ces premières promotions de diplômés mais également de faire rayonner ce diplôme encore peu connu du grand public.L’École doctorale587 est pluridisciplinaire, pour cette occasion inédite, toutes les disciplines étaient à l’honneur: droit, économie, biologie, chimie, biochimie, médecine, sciences de la terre et de l’univers, histoire, agronomie…

Cette cérémonie a permis de faire la promotion de la formation universitaire, de l’excellence académique mais également de la recherche et notamment la recherche en Guyane. Cette excellence a été particulièrement mise à l’honneur à travers la remise de deux prix de thèse. L’un dans le domaine des « Humanités, sociétés et santé » remporté par Marc-Alexandre Tareau pour ses recherches sur «Les pharmacopées métissées de Guyane : ethnobotanique d’une phytothérapie en mouvement»; l’autre prix a été remporté par Weiwen Jiang, dans le domaine des « Sciences naturelles, technologiques et environnementales », pour ses recherches sur la «caractérisation chimique et pollinique des miels de Guyane».

L’Université de Guyane remercie également l’ensemble des partenairesqui nous ont accompagné dans la réussite de cette belle manifestation: la Casden, le CNES, l’EPCC les 3 Fleuves, Guyanasso, Guyane la 1ère, la MGEN et Voltalia.