Les étudiants de l’Université de Guyane sont interdits d’accès aux locaux des campus universitaires de Cayenne (campus de Troubiran et de Saint-Denis), de Kourou (campus Bois-Chaudat de l’IUT), de Saint-Laurent du Maroni (case n°10 au camp de la transportation et école Giffard) dès ce lundi 16 mars 2020.

Le Président de la République a pris la décision de fermer toutes les universités à compter de ce lundi 16 mars et jusqu’à nouvel ordre. Cette décision a pour objectif de réduire la propagation et les effets du Coronavirus (Covid-19) sur la santé des populations.

Les étudiants de l’Université de Guyane sont interdits d’accès aux locaux des campus universitaires de Cayenne (campus de Troubiran et de Saint-Denis), de Kourou (campus Bois-Chaudat de l’IUT), de Saint-Laurent du Maroni (case n°10 au camp de la transportation et école Giffard) dès ce lundi 16 mars 2020.

Cette interdiction s’applique à tous les bâtiments d’enseignement et de recherche, à la bibliothèque universitaire, aux services administratifs et techniques, ainsi que tous les locaux de vie universitaire : sport, culture, restauration, cafétéria, vie associative…

Sont expressément concernés par l’interdiction d’accès aux locaux tous les étudiants inscrits en formation initiale et en formation continue au sein des DFR Sciences et Technologie, Santé, Sciences Juridiques et Economiques, Lettres et Sciences Humaines mais également ceux inscrits à l’INSPE, l’IUT et l’IUFC.

Les mesures exceptionnelles suivantes sont prises :

  • la suspension de l’ensemble des activités pédagogiques en présentiel ;
  • la fermeture à tout public de toutes les installations ;
  • l’annulation de tous les événements et regroupements publics (colloque, congrès, conférences, activités sportives et culturelles, restauration universitaire…).

Pour toute question relative au logement étudiant, le CLOUS de Guyane reste votre interlocuteur. Le restaurant universitaire et la cafétéria seront également fermés durant cette période exceptionnelle. L’Université de Guyane s’organise pour poursuivre ses missions et permettre, dans les meilleures conditions, le maintien des activités de recherche, d’enseignement à distance et de tous les services administratifs et techniques.

Continuité pédagogique

Continuité pédagogique

Face à la propagation du virus COVID-19 et aux nécessaires mesures visant à limiter le plus possible les contacts physiques entre les personnes, l’Université de Guyane adopte plusieurs mesures d’urgence conformément aux arrêtés pris par le gouvernement. Un plan de continuité pédagogique est désormais mis en place afin d’organiser la fin du semestre 2 dans les meilleures conditions possibles.

Vos enseignants ont d’ores et déjà mis en ligne (ou vont très prochainement le faire) des cours et des ressources numériques, soit sur la plateforme pédagogique, soit par des envois par mails, soit par des cours dispensés en visioconférence.  Vos interlocuteurs privilégiés restent vos responsables de formation et les services de scolarité au sein des composantes. Nous vous conseillons vivement de relever régulièrement vos emails, de rester connectés à vos différents médias et de consulter régulièrement cette page web qui sera mis à jour au fur et à mesure de l’évolution sanitaire et/ou des nouvelles mesures ministérielles. Si vous éprouvez des difficultés d’ordre technique ou pour entrer en contact avec votre enseignant, vous devez en informer le directeur de votre département.

Concernant les stages

Tous les stages en présentiel sont suspendus jusqu’à nouvel ordre. Si aucune solution de télétravail n’est possible, il doit être mis fin au stage et l’employeur doit écrire en ce sens à l’Université (covid19@univ-guyane.fr). Si votre stage ne peut pas se dérouler, vous ne serez en aucun cas pénalisé pour la validation de votre année et votre projet de poursuite d’étude. Les apprentis doivent se rapprocher du CFA U.

Concernant les apprentis

Les apprentis doivent rejoindre les structures qui les emploient dès lundi 16 mars. Apprentis, entreprises et responsables de formation sont informés de cette nouvelle situation.

Chaque apprenti doit :

  • prendre contact avec son maître d’apprentissage pour prévoir cette période d’activité exceptionnelle,
  • tenir informé l’enseignant responsable de sa formation en lui indiquant les modalités de son retour en entreprise.

Si l’entreprise adopte le télétravail ou l’activité partielle, ou est contrainte de fermer, l’apprenti est soumis aux mêmes dispositions que les autres salariés. L’entreprise doit tenir informer le CFA de son organisation par l’envoi d’un email.

Concernant la session d’examen du semestre

Pour cette session, initialement prévue entre fin avril et mi mai, une solution alternative est en cours d’élaboration. Nous vous tiendrons informé au plus vite.

Tous les concours (CRPE, CAPES, Agrégation…) sont reportés jusqu’à nouvel ordre.

Plus que jamais, il est indispensable de consulter régulièrement le site de l’université www.univ-guyane.fr pour vous tenir informé des évolutions de la situation de crise.

Prenez soin de vous et de vos proches.

FAQ

1 – Comment être informé régulièrement de la situation ?
Cette page sera remise à jour régulièrement en fonction des évolutions de la situation. Nous vous conseillons de consulter quotidiennement le site web ainsi que vos mails « prenom.nom@etu.univ-guyane.fr ». IMPORTANT : vos gestionnaires, responsables de formation et enseignants vous envoient des e-mails, veillez à ce que votre boîte de réception ne soit pas pleine en supprimant régulièrement les anciens messages.


2- Jusqu’à quand l’Université sera-t-elle fermée ?
L’Université sera fermée jusqu’à nouvel ordre.


3 – Les équipements sportifs sur les campus sont-ils fermés ?
Oui. Par ailleurs, la Fédération française de sport universitaire annule toutes les compétitions sportives jusqu’à nouvel ordre.


4 – Est-ce que la bourse sur critères sociaux des Crous est toujours versée pendant la fermeture de mon établissement ?
Oui. En ces circonstances exceptionnelles, et dans un contexte de continuité pédagogique assurée par les établissements, vous ne serez pas en défaut d’assiduité.


5 – Est-ce que je suis en vacances pendant la fermeture de mon établissement ?
Non. Les enseignements continuent, sous des formes adaptées à cette situation exceptionnelle.


6 – Comment les cours se poursuivent-ils ?
Selon les enseignements, des modalités sont mises en place pour suivre vos cours et poursuivre votre formation. Rendez-vous sur votre ENT et lisez votre messagerie institutionnelle @etu-univ-guyane.fr.


7 – Mes examens auront-ils lieu ?
Une solution alternative est en cours d’élaboration.


8 – Je ne comprends pas, je n’ai reçu aucun message de mes professeurs ?
Avez-vous bien activé votre compte après votre inscription ? Consultez-vous bien votre adresse institutionnelle : prenom.nom@etu.univ-guyane.fr ? Avez-vous bien vidé votre messagerie ?
Vous rencontrez des problèmes de messagerie, ENT ou mot de passe, contactez le stice : stice@univ-guyane.fr


9 – Est-ce que je vais être obligé.e de redoubler ? Est-ce que mon année est perdue ?
Non, un plan de continuité pédagogique est en cours. Les enseignants sont mobilisés pour assurer la continuité des enseignements et réfléchir à des modalités d’évaluation.


10 – Je ne suis pas équipé.e d’ordinateur, comment vais-je pouvoir suivre mes cours ou faire mes évaluations en ligne ?
Si vous n’avez pas la possibilité d’accéder à un ordinateur, vous devez le signaler en contactant par messagerie votre responsable pédagogique.


11 – Les mobilités à l’international sont-elles suspendues ?
Toutes les mobilités futures à l’étranger de maintenant jusqu’au 30 avril, UE et hors UE, pour les étudiants et personnels sont suspendues (arrêté ministériel).


12 – Je suis en mobilité d’études et souhaite revenir de façon anticipée en raison du contexte sanitaire, quelles sont les démarches obligatoires à effectuer ?
Vous devez faire part de votre intention de retour au Bureau des Relations Internationales (international@univ-guyane.fr) ainsi qu’à votre établissement d’accueil. Vous devez également prendre l’attache du référent mobilité qui suit votre dossier au sein de votre département de formation et de recherche. Veillez à transmettre dans les plus brefs délais (15 jours), l’attestation de fin de séjour.


13 – Je suis étudiant(e) en programme d’échange, logé(e) au CROUS. Suis-je obligé(e) de quitter ma chambre ?
Non, si vous souhaitez rester, il suffit de respecter les consignes de confinement.


14 – Je suis en programme d’échanges (étudiant(e) sortant(e)). Si je rentre en France de manière anticipée, mon séjour sera-t-il validé ?
Pour que votre mobilité internationale soit reconnue, il faudrait vous renseigner auprès de votre coordinateur dans l’établissement partenaire pour identifier les modalités e-learning proposées (cours et évaluation). Vous devez également rester en contact avec le Bureau des relations internationales et l’enseignant référent à l’Université de Guyane. Les deux administrations se coordonneront ensuite, en fonction de l’évolution de la situation, pour valider les matières.


15 – Je suis actuellement en stage dans une structure d’accueil en Guyane, que dois-je faire ?
Tous les stages en présentiels sont suspendus jusqu’à nouvel ordre. Si aucune solution de télétravail n’est possible, il doit être interrompu. Vous devez demander à votre employeur d’écrire un message à l’université pour indiquer la suspension de votre stage à l’adresse mail covid19@univ-guyane.fr


16 – Je ne peux plus continuer mon stage obligatoire dans ma structure d’accueil, vais-je en subir des conséquences pour l’obtention de mon diplôme ou de mon année d’études ?
Si un stage ne peut se dérouler, vous ne pourrez en aucun cas être pénalisé pour la validation de votre année ou de votre projet d’étude. Les équipes de formations mettent en place des modalités d’évaluation adaptées qui vous seront communiquées ultérieurement.

Bibliothèque Universitaire

La bibliothèque universitaire vous informe que la date de retour de tous les documents empruntés entre le 12/03/2020 au 31/03/2020 a été automatiquement repoussée au 04/05/2020, sans sanction pour les éventuels « retards » occasionnés par la fermeture de l’Université.

En panne de documentation pour travailler correctement ? Avez-vous pensé aux ressources électroniques de la BU ?

Des milliers d’ouvrages, de manuels, d’annales de concours, etc. sont disponibles gratuitement sur la bibliothèque numérique E-Libris (si vous avez déjà créé un compte sur cette plateforme à cette adresse) : https://ug.cyberlibris.com/. Si vous ne disposez pas encore de compte à E-Libris, veuillez nous écrire à cette adresse : bu@univ-guyane.fr : nous vous fournirons des identifiants pour accéder à ces services.

Vous trouverez également des ouvrages et des revues en nombre en suivant ce lien : https://udg.primo.exlibrisgroup.com/discovery/search?vid=33UDG_INST:33UDG_INST&lang=fr&sortby=rank. Lorsqu’une authentification vous sera demandée pour accéder au texte intégral de ces documents, identifiez-vous à l’aide de vos identifiants habituels, et vous accéderez directement à la page souhaitée. Dans certains cas, le téléchargement sera même possible.

La bibliothèque universitaire tient à vous souligner qu’étant donné la crise sanitaire actuelle, de nombreux éditeurs se mobilisent pour offrir aux communautés universitaires des collections et services documentaires supplémentaires gratuits. La bibliothèque universitaire a donc le plaisir de vous informer que les bases de données suivantes vous sont désormais disponibles :

  • JSTOR : Accès gratuit à toutes les collections en archives de cette base de données pluridisciplinaire majoritairement anglophone, à certains de leurs e-books en accord avec leurs auteurs, ainsi qu’à 26 revues de médecine jusqu’à fin juin 2020. Pour y accéder, cliquez sur ce lien :  https://login.pioui.univ-guyane.fr/menu – identifiez-vous à l’aide de vos identifiants habituels, puis sélectionnez « JSTOR » et effectuez vos recherches
  • Bibliothèque numérique de droit de la santé et d’éthique médicale (BNDS) : l’éditeur de cette revue juridique en médecine nous offre un accès complet à ses collections jusqu’au 20/05/2020. Pour y accéder, cliquez sur ce lien :  https://login.pioui.univ-guyane.fr/menu. Identifiez-vous à l’aide de vos identifiants habituels, puis sélectionnez « Bibliothèque numérique de droit de la santé et d’éthique médicale » et lancez vos recherches.
  • Numérique Premium : l’éditeur de cette bibliothèque numérique comportant des milliers de livres électroniques en Lettres, Droit, et sciences humaines et sociales nous propose un accès gratuit à l’intégralité de son catalogue jusqu’au 19/04/2020. Pour en profiter, cliquez sur le lien suivant : https://www.numeriquepremium.com/, puis entrez les login/mot de passe suivant : np_univ_guy / np_univ_guy
  • E-Library : l’éditeur de cette bibliothèque numérique comportant des centaines d’e-books en médecine et en soins infirmiers nous propose un accès gratuit à l’intégralité de son catalogue durant le temps du confinement. Pour en profiter, cliquez sur ce lien :  https://login.pioui.univ-guyane.fr/menu. Identifiez-vous à l’aide de vos identifiants habituels, puis sélectionnez « E-Library », et c’est parti ! Une fois téléchargés, ces ouvrages sont aussi accessibles sans connexion Internet.
  • Bibliothèque interuniversitaire de Sorbonne : Pendant la durée du confinement, la Bibliothèque interuniversitaire de Sorbonne ouvre les accès à ses collections électroniques d’excellence en Lettres, Sciences humaines et sociales aux étudiants de Master, de Doctorat et aux enseignants à l’Université. Pour en bénéficier, préinscrivez-vous en ligne à cette adresse : https://catalogue.biu.sorbonne.fr/selfreg*fr et notez l’identifiant provisoire qui vous est attribué. Puis Envoyez un mail à inscription@bis-sorbonne.fr portant en objet « Demande d’inscription dérogatoire à la BIS » ID XXXXXXX. Joindre un justificatif d’appartenance universitaire (carte professionnelle ou d’étudiant, certificat de scolarité).
  • OpenEdition : cet éditeur de Lettres, Sciences humaines et sociales a décidé d’ouvrir durant le temps du confinement la totalité de son catalogue à ses abonnés. En plus des revues auxquelles vous avez habituellement accès, vous pouvez ainsi avoir accès à tous ces e-books, et vous avez la possibilité de les télécharger pour la plupart. Pour y accéder, cliquez sur ce lien :  https://login.pioui.univ-guyane.fr/menu. Identifiez-vous à l’aide de vos identifiants habituels, puis sélectionnez « OpenEdition » et lancez vos recherches.

Suivez notre actualité ! Des offres documentaires nouvelles devraient bientôt vous être proposées !

Perdu ? Besoin d’un conseil ? N’hésitez surtout pas à poser votre question à votre bibliothèque à cette adresse : bu@univ-guyane.fr. Un bibliothécaire vous répondra sous 48 h hors jours fériés et week-ends.

Communiqué de LADOM

Étudiantes et étudiants ultramarins dans l’hexagone: vous avez un rôle à jouer dans la lutte contre le Covid-19 !

Face à la crise sanitaire exceptionnelle qui touche la France d’outre-mer et la France hexagonale, nous avons collectivement une responsabilité dans la lutte contre la propagation du virus Covid-19.Le 16 mars 2020, le président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et les déplacements. Le décret du 22 mars 2020 restreint très fortement les vols entre les territoires d’outre-mer et la France hexagonale ainsi que les vols entre les territoires d’outre-mer.Seules de rares exceptions permettent désormais de voyager :

  • Obligations personnelles ou familiales impérieuses: il faut pouvoir le justifier (justificatif de décès d’un parent par exemple). Le fait de vouloir rejoindre sa famille alors qu’on vit dans l’Hexagone pour ses études n’est pas en soi un motif familial impérieux.
  • Urgence médicale: un certificat médical (pour un motif non lié directement à l’épidémie de Covid-19) est nécessaire.
  • Déplacement professionnel ne pouvant être différé: une attestation de l’employeur sera exigée.

Pour les personnes remplissant ces conditions et arrivant en outre-mer, elles seront placées en «quatorzaine», c’est-à-dire dans un confinement strict pendant 14 jours, interdisant tout déplacementet réduisant au minimum les contacts possibles.

À LADOM, nous prenons le maximum de précautions afin de réduire la propagation du virus Covid-19. En conséquence, nous ne délivrerons pas de billet Passeport mobilité études (PME) pour retourner dans les territoires d’outre-mer durant toute la période de confinement.Soyons prudents dans nos actes afin de protéger les autres. Sauvez des vies, restez chez vous!L’équipe de LADOM

Hébergement, restauration et aides diverses

Hébergement, restauration et aides diverses

En matière de restauration : Au regard à la fois des décisions nationales concernant ce champ d’activité et de la fermeture des établissements d’enseignement supérieur pour ce qui concerne leur activité de formation en présentiel, depuis ce lundi, la restauration assise n’est plus assurée. Lorsque l’organisation le permettait et que les besoins des étudiants étaient plus significatifs, des espaces de vente à emporter ont été maintenus. Du fait des décisions du Président de la République lundi soir, visant à limiter les déplacements et les regroupements, la restauration des étudiants, quelle que soit sa forme, ne pourra désormais plus être assurée.

En matière d’hébergement :

  • Les étudiants, qu’ils soient nationaux, ultramarins ou internationaux ont été invités, depuis vendredi, à rejoindre leur domicile familial, afin de leur éviter de rester dans leur logement de manière isolée, d’autant que nous ne pouvons pas maintenir d’activités collectives. Ils le sont également depuis les annonces du Président de la République du 16 mars, dans la limite de la compatibilité avec l’interdiction de déplacements.
  • Cependant, cela ne signifie en aucun cas que ceux qui souhaitent rester pour des raisons qui leur appartiennent, seront contraints de partir. Ils continueront à être accueillis dans nos résidences qui demeurent ouvertes. Dans ce contexte, une mesure forte vient d’être décidée en accord avec la ministre. Elle consiste à ce que lorsque les étudiants quittent leur logement, même sans avoir eu le temps de le libérer de tous leurs effets personnels (ce qui revient à bloquer le logement et à nous interdire de l’attribuer à un autre résident), le préavis contractuel d’un mois ne s’applique pas, les résidents ne payant plus leur loyer à compter du 1er avril. Pour cela, il importe que les étudiants signalent leur départ, même à postériori.
  • Enfin, si des étudiants malades étaient logés dans nos résidences, conformément aux recommandations sanitaires valables à date, il importe en premier qu’ils prennent l’attache de leur médecin et se signalent à l’administration de leur résidence, afin que le Crous soit en capacité de les accompagner, y compris au plan des besoins premiers d’alimentation et de fourniture des produits de première nécessité.

En matière de bourses sur critères sociaux, nous avons placé en toute première priorité, au niveau du CNOUS comme de chacun des CROUS, qu’il n’y ait aucune interruption dans la procédure d’instruction des dossiers comme de mise en paiement, de bout en bout de la chaîne (des Crous aux Directions régionales des finances publiques). Même si les personnels sont contraints à télétravailler, les plans de continuité d’activité permettent de l’assurer.

En matière de soutien social et d’aides spécifiques, les assistantes sociales demeurent mobilisées, mais les échanges avec les étudiants sont limités aux contacts téléphoniques ou numériques (messagerie électronique, skype).

Rappel des consignes sanitaires générales

Rappel des consignes sanitaires générales et de distanciation sociale (gestes barrières)

Suivre le lien : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

  • Se laver les mains régulièrement
  • Tousser et éternuer dans son coude
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique
  • Ne plus se serrer la main
  • Appeler le 15 en cas de symptômes
  • Rester chez soi si on est malade
  • Ne pas porter de masque si on n’est pas malade

Quelques sources d’information sur le COVID-19

Quelques sources d’information sur Coronavirus (COVID-19)

Conduite à tenir pour les personnes de retour d’une zone de circulation du virus

Pour toute question, il convient de contacter la plateforme téléphonique nationale d’information « COVID-19 », accessible au 0800 130 000 (numéro vert 7 jours sur 7, de 9h à 19h). https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Vous pouvez également consulter régulièrement le site internet du ministère des solidarités et de la santé et celui de l’Organisation Mondiale de la Santé :

https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/cas-groupes-de-pneumopathies-possiblement-associes-a-un-nouveau-coronavirus-wuhan-chine

Contact COVID-19

Les informations évoluant de manière quotidienne, l’université a mis en place une cellule de crise et une adresse fonctionnelle : covid19@univ-guyane.fr que vous pouvez contacter pour toutes questions relatives aux activités de l’Université de Guyane.

Pour nous contacter, utilisez le formulaire de contact ci-dessous. Nous vous remercions de remplir l’ensemble des champs (★) en étant clair et précis afin qu’une réponse appropriée puisse être apportée.