Mise à jour : 08/11/2021

Présentation

Le Centre de Formation des Apprentis (CFA) est un établissement de formation assurant un enseignement en alternance à des apprentis. Au niveau du CFA, nous leur fournissons une formation générale complétée par une formation technologique et pratique permettant d’acquérir un diplôme et une expérience professionnelle qui favorise l’insertion en milieu entreprise.

Études et Handicap

Outils pour les apprentis

Nous mettons à disposition des apprentis un certain nombre de documents afin de faciliter leur intégration, tels que :

Le livret d’apprentissage
Il comporte :

  • Les objectifs à atteindre par l’apprenti ;
  • Des informations à caractère général (statut de l’apprenti, le contrat d’apprentissage, le rôle du CFA) ;
  • Des informations à caractère pédagogique (la progression de l’apprenti dans son travail, l’emploi du temps, le CAP) ;
  • Des informations sur le suivi de la formation de l’apprenti tant au sein de l’entreprise qu’avec le CFA.

Le document de liaison
Ce document est destiné à assurer la relation entreprise/centre de formation et confié au maître d’apprentissage. Il récapitule les objectifs visés par l’apprenti.

La fiche navette entreprise-CFA
Elle permet à l’apprenti de préparer la mise en projet d’activités et la collecte d’information.  Cette dernière est remplie par l’apprenti en collaboration avec son maitre d’apprentissage.

Documents à remettre aux alternants

Une fois inscrit à la formation, l’alternant recevra les documents suivants :

  • Le programme et les objectifs de la formation
  • La liste des formateurs mentionnant leurs titres ou qualités
  • Les horaires
  • Les modalités d’évaluation
  • Les coordonnées de la personne chargée des relations avec l’alternant (désignée par l’OPCA ou le financeur public)
  • Le règlement intérieur
  • Les tarifs
  • Les modalités de règlement
  • Les conditions financières prévues en cas de cessation anticipée de la formation
  • La carte d’étudiant des métiers (dans les 30 jours suivants l’inscription).

Devenir apprentis

Formations portées par l’IUT de Kourou

LP Métiers des Réseaux Informatiques et Télécommunications | Kourou
Secrétaire pédagogique : Andréa CADELUS | Responsable de formation : Jean-Pierre WILLIAM


LP Maîtrise de l’Énergie, Électricité, Développement Durable | Kourou
Secrétaire pédagogique : Andréa CADELUS | Responsable de formation : Bruno LEGER


LP Métiers du Markéting Opérationnel | Cayenne
Secrétaire pédagogique : Marie-Claude ELIZE | Responsable de formation : Bassirou DIOP


LP Management et Gestion des Organisations| Cayenne
Secrétaire pédagogique : Marie-Claude ELIZE | Responsable de formation : Abdoul CISSE

Formations portées par le DFR ST

Master Énergie | Cayenne
Secrétaire pédagogique : Andréa CADELUS | Responsable de formation : LINGUET Laurent

Formations portées par le DFR LSH

LP Tourisme | Cayenne
Secrétaire pédagogique : Marie-Claude ELIZE | Responsable de formation : HADEY-SAINT-LOUIS Marie-Gabrielle


LP Protection et Valorisation du Patrimoine Historique et Culturel | Cayenne
Secrétaire pédagogique : Andréa CADELUS | Responsable de formation : BELLARDIE Tristan

Formations portées par le DFR SJE

Master Management et Administration des Entreprises | Cayenne
Secrétaire pédagogique : Marie-Claude ELIZE | Responsable de formation : Koulani REZAIRE

Formations portées par l’IUT de La Guadeloupe

LP Gestion des Ressources Humaines | Guadeloupe
Secrétaire pédagogique : Andréa CADELUS | Responsable de formation : VILLENEUVE-MARMOT Karine

Recruter des apprentis

Contrat d'apprentissage

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail écrit à durée limitée (CDL) ou à durée indéterminée (CDI) entre un salarié et un employeur des secteurs privé ou public. Il permet à l’apprenti de suivre une formation en alternance en entreprise sous la responsabilité d’un maître d’apprentissage et en centre de formation d’apprentis (CFA) pendant 1 à 3 ans.

Qui peut être apprenti ?

L’âge maximum est de 29 ans révolu (soit 30 ans moins 1 jour).

L’âge maximum peut être porté à 34 ans révolus (soit 35 ans moins 1 jour) dans les cas suivants :

  • L’apprenti veut signer un nouveau contrat pour accéder à un niveau de diplôme supérieur à celui déjà obtenu
  • Le précédent contrat de l’apprenti a été rompu pour des raisons indépendantes de sa volonté
  • Le précédent contrat de l’apprenti a été rompu pour inaptitude physique et temporaire Dans ce cas, il ne doit pas d’écouler plus d’un an entre les 2 contrats. Il n’y a pas d’âge limite dans les cas suivants :
  • L’apprenti est reconnu travailleur handicapé
  • L’apprenti envisage de créer ou reprendre une entreprise supposant l’obtention d’un diplôme (exemple : dispositif d’aide individualisée Acre, Nacre ou Cape)
  • L’apprenti est une personne inscrite en tant que sportif de haut niveau
  • L’apprenti n’obtient pas le diplôme ou le titre professionnel visé. Dans ce cas, l’apprentissage peut être prolongé pour 1 an maximum avec un nouveau contrat chez un autre employeur.

Le contrat d’apprentissage

Le contrat d’apprentissage est un contrat écrit de droit privé. Il peut être à durée limitée (CDL). Lorsqu’il est à durée indéterminée (CDI), il débute par une période d’apprentissage. Le contrat est signé par l’employeur et l’apprenti. Un exemplaire est remis à l’apprenti, l’autre est conservé par l’employeur. Une convention entre le CFA, l’employeur et l’apprenti fixant la durée du contrat est annexée à celui-ci.

En cas d’accord entre l’apprenti, l’employeur et le CFA, le contrat peut être prolongé d’1 an au maximum pour permettre un doublement en cas d’échec à l’obtention du diplôme ou une réorientation.

La formation au CFA

L’apprentissage repose sur le principe de l’alternance entre enseignement théorique en CFA et enseignement du métier chez l’employeur avec lequel l’apprenti a signé son contrat de travail. L’apprenti peut entrer en formation dans les 3 mois qui précèdent ou suivent le début du contrat d’apprentissage. Si ce n’est pas le cas, l’entrée en formation peut avoir lieu à tout moment, au regard du calendrier d’actions mis en place par le CFA.

Le temps passé au CFA et en entreprise varie selon la formation choisie. Par exemple, 2 jours au CFA et 3 en entreprise, ou 1 mois au CFA et 1 mois en entreprise.

La formation en entreprise

Dans le cadre du contrat d’apprentissage, la personne directement responsable de la formation de l’apprenti et assumant la fonction de tuteur est dénommée “maître d’apprentissage”. Le maître d’apprentissage a pour mission de contribuer à l’acquisition par l’apprenti dans l’entreprise des compétences correspondant à la qualification recherchée et au titre ou diplôme préparés, en liaison avec le CFA.

L’employeur assure dans l’entreprise la formation pratique de l’apprenti. Il lui confie notamment des tâches ou des postes permettant d’exécuter des opérations ou travaux conformes à une progression annuelle définie par accord entre le CFA et l’entreprise.

Les droits de l’apprent

L’apprenti bénéficie des mêmes droits que les salariés de l’entreprise dès lors qu’il en respecte les conditions. Il participe aux élections professionnelles de l’entreprise s’il remplit les conditions d’électorat et d’éligibilité. Le temps de travail de l’apprenti est identique à celui des autres salariés. La durée légale du travail effectif est fixée à 35 heures par semaine. Le temps de formation en CFA est du temps de travail effectif et compte dans l’horaire de travail. L’apprenti perçoit une rémunération correspondant à un pourcentage du Smic. L’apprenti a droit aux congés payés légaux soit 5 semaines de congés payés par an. L’employeur a le droit de décider de la période à laquelle l’apprenti peut prendre ses congés. Une apprentie peut bénéficier d’un congé maternité selon les règles en vigueur. Un apprenti peut aussi bénéficier d’un congé paternité. D’autre part, pour la préparation de ses épreuves, l’apprenti a droit à un congé supplémentaire de 5 jours ouvrables dans le mois qui les précède. Ces jours s’ajoutent aux congés payés et sont rémunérés.

Contrat de professionalisation

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail en alternance entre un employeur du secteur privé et un salarié répondant à certains critères. Le contrat peut être conclu avec tout type d’employeur privé, sauf les particuliers employeurs. Le contrat de professionnalisation doit être écrit et être un CDD ou un CDI. Le salarié bénéficie du soutien d’un tuteur.

Qui peut bénéficier d’un contrat de professionnalisation ?

Avant 26 ans

  • Jeunes de 25 ans révolus (26 ans moins un jour) pour compléter leur formation initiale
  • Bénéficiaires du RSA
  • Bénéficiaires de l’allocation de solidarité spécifique (ASS)
  • Bénéficiaires de l’allocation aux adultes handicapés (AAH)
  • Personnes ayant bénéficié d’un contrat unique d’insertion (CUI

Un jeune étranger titulaire de la carte de séjour temporaire ou pluriannuelle portant la mention « étudiant » peut conclure un contrat de professionnalisation.

À partir de 26 ans

  • Demandeurs d’emploi d’au moins 26 ans
  • Bénéficiaires du RSA
  • Bénéficiaires de l’allocation de solidarité spécifique (ASS)
  • Bénéficiaires de l’allocation aux adultes handicapés (AAH)
  • Personnes ayant bénéficié d’un contrat unique d’insertion (CUI)

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation doit être écrit et peut être conclu en CDI ou en CDD. Il peut être conclu à temps partiel.Le contrat désigne un « tuteur » au sein de l’entreprise.

À savoir : un descriptif détaillé de la formation associée et de l’organisme de formation concerné est annexé au contrat.

Contrat à durée déterminée (CDD)

Le contrat peut être conclu pour une période de 6 à 12 mois. La durée du CDD peut toutefois être allongée jusqu’à 36 mois pour :

  • Les jeunes âgés de 16 à 25 ans sortis du système scolaire sans qualification
  • Les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation de solidarité spécifique (ASS), de l’allocation aux adultes handicapés (AAH)
  • Les personnes ayant bénéficié d’un contrat unique d’insertion (CUI)

La prolongation est également possible si la seconde qualification visée est supérieure ou complémentaire à la première ou si le bénéficiaire n’a pu atteindre la qualification préparée pour cause d’échec à l’examen, maternité ou adoption, maladie, accident du travail, défaillance de l’organisme de formation.

Contrat à durée indéterminée (CDI)

Le contrat comprend une formation (action de professionnalisation) sur une période de 6 à 12 mois située en début de contrat. Sa durée peut toutefois être allongée jusqu’à 24 mois pour :

  • Les jeunes âgés de 16 à 25 ans sortis du système scolaire sans qualification,
  • Les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation de solidarité spécifique (ASS), de l’allocation aux adultes handicapés (AAH),
  • Les personnes ayant bénéficié d’un contrat unique d’insertion (CUI).

La prolongation s’effectue sur la période d’alternance. Le contrat de travail se poursuit dans le cadre d’un CDI classique.

Le contrat peut prévoir une période d’essai. Il ne peut pas comporter de clause de dédit formation.

La formation

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail en alternance qui permet d’associer l’acquisition :

  • D’un savoir théorique en cours (enseignement général, professionnel ou technologique)
  • Et d’un savoir-faire pratique au sein d’une ou plusieurs entreprises.

Il vise l’obtention de titres ou diplômes correspondant à des qualifications :

  • Enregistrées dans le répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)
  • Ou reconnues dans les classifications d’une convention collective nationale de branche
  • Ou figurant sur la liste ouvrant droit à un certificat de qualification professionnelle.

Jusqu’à la fin décembre 2021, une expérimentation permet de conclure un contrat de professionnalisation en vue d’acquérir des compétences définies par l’employeur en accord avec le salarié. Ces compétences peuvent être différentes des qualifications précédemment citées. Les entreprises d’insertion, les entreprises de travail temporaire d’insertion, les associations intermédiaires et les ateliers et chantiers d’insertion peuvent participer à cette expérimentation.

À savoir : les titulaires d’un contrat de professionnalisation ne sont pas pris en compte pour le calcul du nombre de salariés simultanément absents pour congés de formation.

L’entreprise

Un contrat de professionnalisation peut être conclu avec tout type d’employeur privé, sauf les particuliers employeurs. Les groupements d’employeurs, les entreprises de travail temporaire et les employeurs saisonniers ne sont pas exclus du dispositif. Les employeurs publics ne sont pas concernés (État, collectivités territoriales, les établissements publics à caractère administratif (EPA), par exemple hôpitaux ou lycées)

Apprentis

Certaines démarches à entreprendre pour chercher une entreprise :

  • Se présenter ou poser sa candidature dans des entreprises déjà connues ou repérées dans les annuaires
  • S’adresser aux chambres de métiers et de l’artisanat, aux chambres de commerce et d’industrie, aux chambres d’agriculture
  • Contacter les syndicats professionnels du métier envisagé
  • Se renseigner auprès de Pôle emploi
  • Consulter les sites internet des conseils régionaux
  • S’adresser notre CFA afin d’obtenir une aide efficace dans la recherche d’un employeur.

Entreprises

Le rôle de l’entreprise dans la formation des apprentis

  • Assumer la responsabilité de l’encadrement de l ‘apprenti en milieu professionnel,
  • Transmettre les savoir-faire et la culture de l’entreprise,
  • Contribuer à ce que l ‘apprenti acquiert des compétences correspondant à la qualification recherchée et au titre ou diplôme préparé.

Les entreprises pouvant recruter des apprentis

Toutes les entreprises du secteur privé (services, alimentation, professions libérales, etc.) peuvent signer des contrats d’apprentissage et accueillir des apprentis y compris es entreprises saisonnières ou ayant recours à l’intérim, ainsi que les associations et les établissements publics dont le personnel relève du droit privé. Toutefois, des conditions comme : équipements, techniques de travail, hygiène et sécurité, compétences du maître d’apprentissage, doivent être adaptées à la formation.

Les avantages pour l’entreprise

  • Un jeune apprenti compétent et motivé peut aider l’entreprise à gagner en productivité et en efficacité, c’est une aide supplémentaire et une réponse aux besoins de l’entreprise.
  • L’entreprise dispose de 6 mois à 4 ans pour lui transmettre son savoir faire, ce qui permettra à l’apprenti de connaitre la culture de l’entreprise pour mieux s’adapter sa méthode de travail.
  • Le recrutement des apprentis présente aussi des avantages financiers pour l’entreprise tels que : des exonérations de charges sociales, un crédit d’impôt, des primes régionales, etc.

Recrutement des apprentis

L’entreprise qui souhaite recruter des apprentis, doit suivre les étapes suivantes :

  • Définir un profil de poste,
  • Publier des offres et recruter à la bonne période,
  • Faire passer des entretiens d’embauche,
  • Rédiger la déclaration d’engagement,
  • Signer et enregistrer le contrat.

Formations du CFA-U

Taux de réussite

LP MGO 72%
LP MMO 78%
LP MRIT 89%
LP PROCEDEE 64%
LP MCV 95%
LP CD 83%
Master MAE 92%
Master énergie 100%

Insertion professionnelle

Salarié 57%
Master 38%
Création d'entreprise 2%
Sans emploi 3%

*A 12 mois

Taux de satisfaction

LP MGO 86%
LP MMO 82%
LP MEEDD 100%
LP MRIT / ASUR 95%

* Taux de satisfaction 2015-2020

Taux de rupture de contrat

2015-2016 6%
2016-2017 9%
2017-2018 8%
2018-2019 0%
2019-2020 0%
  • Tous
  • Alternance
  • Audit - comptabilité - gestion
  • CFA
  • Commerce - vente - distribution
  • Droit - sciences politiques - administration
  • Energie
  • Environnement et écologie
  • Histoire - géographie
  • Industrie - qualité
  • Informatique - télécommunication
  • IUT
  • Langues - lettres
  • Lettres et Sciences Humaines
  • Licence Pro
  • Marketing - publicité
  • Master
  • Sciences et Technologies
  • Sciences Juridiques et Économiques
  • Tourisme

    Contact

    Vous avez des questions ? Utilisez le formulaire de contact ci-dessous. Veuillez renseigner tous les champs (★). Rédigez votre message avec attention pour qu’une réponse appropriée puisse vous être apportée.


    CFA-U

    Centre de Formation des Apprentis Universitaire

    Direction

    M. Idris SADLI
    Directeur par intérim

    M. Francel VALLADE
    Responsable Administratif
    05 94 32 80 03

    Mme Nerisa VIRGILE
    Chargée de mission Relations Entreprises
    06 94 20 92 37
    05 94 32 80 08
    05 94 29 78 98


    Scolarité

    Mme Andréa CADELUS
    Secrétariat pédagogique Kourou
    05 94 32 80 09

    Mme Marie-Claude ELIZE
    Secrétariat pédagogique Cayenne
    05 94 29 99 76

    Mme Naïma SAINT-HILAIRE
    Gestionnaire Master MAE


    Horaire d'ouverture :
    Lundi-Mardi-Mercredi-Jeudi  : 8h-12h30  et 14h-17h
    Vendredi : 8h-13h30

    CFA-U

    Campus de Kourou
    Avenue Bois Chaudat
    BP 725 – 97387 Kourou cedex
    Tél.  : 05 94 32 80 00 / 05 94 32 75 50

    Campus de Troubiran
    BP 792 – 97337 Cayenne cedex
    Tél. : 05 94 29 99 73 / 05 94 29 99 12