Insuffisance rénale terminale et maladies cardiovasculaires : le poids des maladies chroniques en Guyane


Sujet : « Insuffisance rénale terminale et maladies cardiovasculaires : le poids des maladies chroniques en Guyane».
Candidat :  Madame Rita Dévi ROCHEMONT
Directeur de thèse : Monsieur Mathieu NACHER, Professeur, PU-PH au centre hospitalier de Cayenne.
Date : lundi 16 décembre 2019 à 11h00 à l’Université de Guyane, Amphi A.

Résumé :
Les maladies non transmissibles et chroniques, et notamment les maladies cardio- vasculaires sont une des principales causes de mortalité. De nombreuses études concernant la prévalence et facteurs de risques des maladies cardiovasculaires sont réalisées à travers le monde. En Guyane, l’accent est souvent porté sur les maladies tropicales et infectieuses dans un contexte amazonien qui fait l’originalité du territoire et permet de nombreuses publications dans le domaine. Cependant la transition épidémiologique est déjà bien entamée et les maladies cardiovasculaires constituent un problème de santé publique majeur en Guyane. Ainsi les accidents vasculaires cérébraux, les maladies coronariennes sont les principales causes de mortalité prématurée après les accidents. Comme ailleurs, l’insuffisance rénale chronique représente également un problème émergent en matière de santé publique en Guyane. Ce département français est complexe avec des populations d’origines diverses, venant souvent de pays pauvres et vivant dans des conditions difficiles, tout en bénéficiant du système de soins français. Il y existe cependant des inégalités de santé prononcées. Le diabète et l’hypertension artérielle sont deux facteurs de risque majeurs de ces complications cardiovasculaires, et sous-tendent la très forte incidence de l’insuffisance rénale chronique terminale. Afin de pallier au manque de données sur ces problèmes de santé en Guyane, ce travail propose d’étudier l’épidémiologie descriptive et analytique au travers des données du programme médicalisé des systèmes d’information (PMSI), des données de la cohorte prospective multicentrique INDIA et des données du registre sur l’insuffisance rénale chronique mis en place par l’Agence de Biomédecine. Les retombées de ces travaux pourraient aider à optimiser l’accès aux soins, à guider le dépistage et la prise en charge thérapeutique pour réduire la mortalité et l’invalidité qui résultent de ces pathologies. La présente thèse montre ainsi les particularités de l’épidémiologie de ces pathologies avec une forte incidence et une létalité élevée. Il montre qu’il existe des inégalités sociales de santé en Guyane, comme pour d’autres pathologies avec les plus vulnérables qui sont malades plus jeunes, avec des atteintes plus graves et un excès de mortalité. L’hypertension artérielle et le diabète sont des cibles d’intervention préventives, avec un effort tout particulier à faire pour atteindre les plus vulnérables.

Abstract :
Non communicable chronic diseases, notably cardiovascular diseases are one of the main causes of death. Numerous studies have studied risk factors throughout the world. In French Guiana, most research themes focus on tropical infectious diseases. However, the epidemiologic transition is well underway, and cardiovascular diseases represent a major public health problem. Hence strokes and coronary syndrome are the main cause of premature death after accidents. As elsewhere, chronic renal failure also represents a rising problem in French Guiana. French Guiana is an overseas French Territory with a large Afro- caribbean population profile in terms of cultural and socioeconomic aspects with a French health system. Despite the universal healthcare system, there are frequent health inequalities. Diabetes and high blood pressure are 2 major risk factors for cardiovascular diseases and for end stage renal failure. In order to alleviate the lack of epidemiologic data, the present work aims to describe the epidemiology of these diseases in French Guiana using different data sources: the hospital’s « programme médicalisé des systems d’information (PMSI) », the data from the INDIA prospective cohort a collaboration between the clinical investigation center in Cayenne and Dijon hospital, and data from the end stage renal disease registry. These results will hopefully help improve access to care, and reduce mortality. The present thesis thus shows the particularities of the epidemiology of these highly incident and fatal diseases. It also shows the importance of health inequalities in French Guiana, as for other diseases, the more vulnerable populations become sick younger, with more severe diseases, and more deaths. Hypertension and diabetes are prime targets for preventive interventions, with special efforts to reach the most vulnerable social groups.

Contact

Pour contacter l'École Doctorale, utilisez le formulaire de contact ci-dessous. Nous vous remercions de remplir l’ensemble des champs (★) en étant clair et précis afin qu’une réponse appropriée puisse être apportée.

Actualités