FUG

La Fondation UG

Suzanne PONS
Préfiguratrice

Nicolas YANG
Gestionnaire de base de données


La Fondation UG
Campus de Troubiran
BP 20792
97337 CAYENNE Cedex

fondation@univ-guyane.fr

La revue trimestrielle billingue de la Fondation, Lemag’

La recherche à l’Université de Guyane

Une recherche organisée autour de 4 grands pôles thématiques transversaux en six laboratoires

La recherche conduite au sein de l’Université de Guyane est structurée autour de quatre grandes orientations thématiques fondatrices :

  • La dynamique de la biodiversité en Amazonie et valorisation des ressources naturelles (du gène aux écosystèmes, notamment la biodiversité des écosystèmes forestiers agronomiques, marins, littoraux et fluviaux) ;
  • La santé et écologie de la santé en milieu tropical
  • La dynamique des sociétés amazoniennes dans leurs environnements et la gestion durable des territoires amazoniens ;
  • Les technologies innovantes en environnement amazonien et technologies bio-inspirées ;

Laboratoire

Activité

UMR TBIP
L’équipe étudie différentes pathologies tropicales amazoniennes (Leishmaniose, Maladie de Chagas, Toxoplasmose Amazonienne, Histoplasmose disséminée, Paludisme, Mycobacterium ulcerans…) dont le point commun est d’être liées aux écosystèmes Amazoniens.
MINÉA
L’unité de recherche MINEA a pour vocation l’émergence de travaux scientifiques pluridisciplinaires à l’interface entre les sciences humaines, les lettres et les sciences juridiques et économiques.
ECO FOG
Le projet de l’UMR Écologie des Forêts de Guyane est d’intégrer différentes approches en écologie et sciences des matériaux pour comprendre les relations entre biodiversité et fonctionnement des écosystèmes forestiers tropicaux
UMR Espace Dev
Les recherches sur la spatialisation des dynamiques environnementales sont menées dans le contexte de l’adaptation des sociétés du Sud aux changements globaux
UMR QUALISUD
Les travaux menés l’UMR QUALISUD sont articulés autour d’un programme « Polyphénols »
LEEISA
 Le LEEISA travaille sur l’évolution et l’écologie de la biodiversité en Amazonie, Ethnoécologie et dynamiques culturelles, ainsi que les écosystèmes et dynamiques des espaces littoraux et côtiers. IL s’organise fonctionnellement autour de trois plateformes de recherche et services (la station de recherche des Nouragues, l’Observatoire Hommes-Milieux de l’Oyapock, la Pépinière Interdisciplinaire de Guyane sur les écosystèmes littoraux et les tortues marines)

 

 

Des plateformes technologiques de haut-niveau

L’activité de recherche de l’Université bénéficie de plateformes technologiques de haut niveau permettant de mener une large partie des expérimentations et analyses en Guyane. Les organismes de recherche ont pu également acquérir et développer des plateformes ouvertes sous certaines conditions aux personnels de l’université. De même l’opérateur régional Guyane Développement Innovation propose des équipements accessibles aux laboratoires de l’Université. La mutualisation de ces équipements à l’échelle du territoire constitue un objectif essentiel pour le plein épanouissement des projets de recherche

Une école doctorale « santé, diversités et développement en Amazonie » pour accompagner les doctorants dans leur projet professionnel

L’école doctorale « santé, diversités et développement en Amazonie » accueille 50 doctorants et 41HDR (Habilités à diriger des recherches). Sa vocation est de veiller au bon encadrement de la thèse, de proposer, au-delà de la recherche conduite au sein des laboratoires, un projet de formation à la fois disciplinaire, méthodologique ou encore sur la pratique d’une ou plusieurs langues vivantes utiles lorsqu’il s’agit de conduire des recherches de niveau international. Elle met aussi l’accent sur l’accompagnement des doctorants dans le cadre de leur projet professionnel (séances de coaching, techniques de communication, aide à la création d’entreprise…).

Des partenariats vivants avec les organismes de recherche et à l’international

Ces orientations thématiques de la recherche sont pratiquées dans les équipes d’accueil (EA) de l’Université de Guyane, dans les Unités Mixtes de Recherche (UMR) co-construites entre l’établissement et les organismes de recherche. Les étudiants stagiaires et les doctorants effectuent ainsi leurs recherches à l’Université et dans des organismes tels AgroParisTech, le CIRAD, le CNRS, l’Institut Pasteur et l’IRD associés à l’Université.

Les laboratoires de recherche de l’université ont par ailleurs tissé des liens avec d’autres laboratoires étrangers (Brésil, Surinam, Colombie, Pérou, Mexique, Etats-Unis, Allemagne, Grande-Bretagne…) travaillant sur les mêmes objets scientifiques qu’eux.

Sur le plateau des Guyanes, des conventions ont été signées avec les universités suivantes :

  • Université de l’Etat d’Amapa (UEAP)
  • Université Fédérale de l’Amapa (UNIFAP)
  • Université de l’Etat du Para (UEPA)
  • Université Fédérale du Para (UFPA)
  • Université Fédérale de l’Amazonas (UFAM)
  • Université Anton de Kom du Suriname (AdeKUS)
  • Université du Guyana

    Contacter la Fondation UG

    Pour nous contacter, utilisez le formulaire de contact ci-dessous. Nous vous remercions de remplir l’ensemble des champs (★) en étant clair et précis afin qu’une réponse appropriée puisse être apportée.