Signature de convention entre l’Université de Guyane et le MEDEF Guyane

Signature de convention entre l’Université de Guyane et le MEDEF Guyane

Convention université de Guyane MEDEF - dispositif PEPITE

Jeudi 22 avril 2021, Monsieur Antoine Primerose, Président de l’Université de Guyane, et Mme Thara GOVINDIN, Présidente du MEDEF Guyane ont eu le plaisir de signer la convention de partenariat liant les deux établissements.

Par ce partenariat, l’Université tend à resserrer les liens avec le monde socio-économique à travers diverses actions – aussi bien par l’accueil d’étudiants pour des périodes de stage ou de l’alternance dans les entreprises, la participation de professionnels dans les formations universitaires pour donner une dimension plus professionnalisante mais également pour accompagner le dispositif PEPITE, dispositif, d’aide et d’accompagnement vers l’entrepreneuriat.

Cette convention a pour objectif principal de développer l’esprit d’entreprendre chez les étudiants. A travers le PEPITE, le Pôle Etudiants pour l’Innovation, le transfert et l’Entrepreneuriat, l’Université tend à généraliser les formations à l’entrepreneuriat et à l’innovation en licence, master et doctorat, et dans toutes les filières de formation de l’Université de Guyane. En multipliant les actions d’information et de communication, l’Université cherche à sensibiliser les étudiants sur l’entrepreneuriat, les perspectives et ainsi encourager l’esprit d’entreprendre.

Focus sur le PEPITE

Le PÉPITE associant les acteurs de l’écosystème territorial doit non seulement permettre d’offrir aux jeunes un parcours entrepreneurial dans le supérieur, mais aussi améliorer la reconnaissance et l’accompagnement des projets de création d’entreprises portés par les étudiants et les jeunes diplômés.

Le PÉPITE a pour objectifs de :

  • Renforcer la culture entrepreneuriale et d’innovation dans les formations supérieures et favoriser l’émergence d’entreprises à potentiel de croissance et d’emploi ;
  • Valoriser la démarche entrepreneuriale via le statut national de l’étudiant-entrepreneur ;
  • Renforcer le lien entre l’enseignement supérieur et l’enseignement secondaire, condition indispensable à la réussite et à la mobilisation de tous les talents ;
  • Encourager l’entrepreneuriat des femmes ;

Renforcer l’accès à l’entrepreneuriat des jeunes peu ou pas qualifiés en favorisant les partenariats entre les PEPITE et les missions locales.