Un vaccinodrome à l’Université de Guyane

Un vaccinodrome à l’Université de Guyane

Mercredi 15 septembre, un vaccinodrome a été installé dans la salle polyvalente du bâtiment G (bâtiment de la vie étudiante) du Campus Troubiran. Cette action sera renouvelée le 6 octobre, toujours sur le campus Troubiran et le 29 septembre sur le campus Bois Chaudat. Celle-ci est ouverte à l’ensemble des étudiant.e.s ainsi qu’aux membres du personnel et à leurs proches.

Marquée une nouvelle fois par la crise sanitaire, la rentrée universitaire de l’Université de Guyane a été décalée au 13 septembre en raison de la recrudescence des cas de Covid-19 sur le territoire. Dans ce contexte, l’UG a annoncé le déploiement de centres de vaccination sur ses deux principaux campus, Troubiran et Bois-Chaudat. Ces actions sont tout naturellement ouvertes aux étudiants ainsi qu’aux membres du personnel et leurs proches qui le souhaitent.

Une année universitaire qui suit le même scénario que l’an dernier

En 2020/21, l’UG avait réussi à fournir des conditions optimales d’études, en assurant au maximum ses activités pédagogiques en présentiel, dans le respect des gestes barrières, avec une jauge à 50% pour les grandes promotions. Cette année, en concertation avec le MESRI (ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation), le même scénario a été retenu pour cette nouvelle année universitaire. Toutefois, si la situation l’exige, certains enseignements pourront basculer en distanciel.

Des actions de prévention renforcées

Le port du masque est obligatoire, dès lors que l’on circule sur les campus, intérieur comme extérieur. Des « étudiants relais santé » (ERS) sont mobilisés pour faire de la prévention et rappeler les gestes barrières.

L’an dernier, de nombreuses campagnes de dépistage ont eu lieu sur les différents campus et se sont avérés très utiles pour permettre de limiter au maximum les contaminations au sein des établissements. A la rentrée, une campagne d’auto-dépistage a été lancée auprès des membres du personnel ainsi que des étudiants. Ces derniers se sont vu remettre une boîte de 5 autotests antigéniques qui correspond à 5 semaines de test.