Conférence – Les sens de la frontière. Exemples balkaniques.

Conférence – Les sens de la frontière. Exemples balkaniques.

« Allée de l’Europe », village de Rezovo (Bulgarie), © photo : Olivier Givre.

Le séminaire « Frontières, circulations, interculturalités et interactions Hommes-Milieux » redémarre. A cette occasion, Olivier Givre, maître de conférences spécialiste des Balkans orientaux, présentera une conférence le vendredi 10 décembre de 18h à 20h en salle F108 sur « les sens de la frontière. Exemples balkaniques ».

A l’heure où les crises migratoires redessinent les relations internationales, cette présentation revient sur différentes formes, conceptions et pratiques de la frontière et des frontières dans les Balkans, région de l’Europe marquée par la succession de différents régimes frontaliers. Ces régimes peuvent concerner les frontières nationales au sens classique (fronts et démarcations entre Etats dans le but de faire coïncider nation et territoire), les frontières idéologiques (le rideau de fer comme marquage d’un antagonisme entre deux blocs) ou encore les frontières actuelles entre ensembles transnationaux (par exemple l’Union européenne et ses voisinages).

À partir d’études de cas conduites en Bulgarie, Grèce et Turquie, je mettrai l’accent sur les notions de palimpseste frontalier, de mémoire (trans)frontalière ainsi que sur les vécus concrets de la frontière et des frontières comme signe, héritage, ressource ou encore crise. Parmi ces approches, je mettrai en évidence une dimension peu abordée : le sensible et le sensoriel, soit la frontière perçue et ressentie. Cette présentation sera enfin l’occasion de traiter des rapports complexes, souvent constatés en anthropologie, entre des frontières politiques marquées dans l’espace et relevant de la souveraineté, et des limites symboliques plus labiles, selon différents marqueurs culturels, linguistiques ou encore confessionnels.

Quelques mots sur le conférencier
Maître de conférences à l’Université Lumière Lyon2 et chercheur à l’UMR EVS (Environnement, Ville, Société, CNRS 5600), Olivier Givre est spécialiste des Balkans orientaux (Bulgarie, Grèce, Turquie), où il a travaillé sur les recompositions rituelles et religieuses, les processus mémoriels et patrimoniaux, les dynamiques frontalières et territoriales, et les relations humains-non humains dans une perspective écologique. Ses travaux actuels concernent les domaines de l’anthropologie sensorielle et de la recherche-création, ainsi que la mise en œuvre de modalités innovantes d’enseignement supérieur et de formation à la recherche partenariale.