Passer au contenu principal
recherche
    •    Commissions CVEC/FSDIE – Aides sociales :  les 6 et 7 février 2024
    •    Commissions CVEC/FSDIE – Aides sociales :  les 6 et 7 février 2024
    •    Commissions CVEC/FSDIE – Aides sociales :  les 6 et 7 février 2024
    •    Commissions CVEC/FSDIE – Aides sociales :  les 6 et 7 février 2024
    •    Commissions CVEC/FSDIE – Aides sociales :  les 6 et 7 février 2024
    •    Commissions CVEC/FSDIE – Aides sociales :  les 6 et 7 février 2024
    •    Commissions CVEC/FSDIE – Aides sociales :  les 6 et 7 février 2024
    •    Commissions CVEC/FSDIE – Aides sociales :  les 6 et 7 février 2024

Le jeudi 7 décembre de 16h00 à 18h00, la bibliothèque universitaire recevra Boris Lama à l’occasion de la publication de sa thèse, intitulée Pouvoir colonial, figures politiques et société en Guyane française (1830-1910), aux éditions Ibis Rouge.

Cette rencontre-dédicace sera l’occasion pour l’historien, aujourd’hui chargé de recherche inventaire au pôle Culture, patrimoines et identités de la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG), de nous présenter l’élaboration et les conclusions de ce travail de thèse de troisième cycle, soutenue à l’Université de Guyane en septembre 2020.
Boris Lama s’est particulièrement intéressé aux contradictions politiques du système colonial en Guyane de 1830 à 1910. Dans ce travail universitaire, il souligne en effet le caractère formel de l’instauration de la démocratie libérale dans ce territoire sous administration française. Son analyse historique met ainsi en lumière le caractère, à bien des égards, superficiel de l’octroi des droits civiques et politiques par la Monarchie de Juillet en 1830 et la Seconde République en 1848.

Dans cette étude qui couvre environ un siècle, les acteurs locaux occupent une place essentielle. Ils n’ont en effet de cesse de revendiquer le respect des droits politiques qui leur sont en réalité déniés, en raison de « préjugés de race » étayés par les cautions scientifiques du XIXe siècle. L’histoire de cette notabilité est analysée à travers de nombreux documents et plusieurs parcours individuels exemplaires qui incarnent les enjeux politiques et sociaux à l’œuvre dans la société guyanaise durant la période couverte.
Au fond, la question fondamentale de cette étude concerne la revendication de l’égalité républicaine et l’autonomie politique d’un territoire sous tutelle coloniale. Cette question reste d’une grande actualité, elle est, de nos jours encore, à l’origine de nombreux débats au sein de la population guyanaise qui réclame « l’application du principe de l’égalité républicaine dans les pratiques sociales et politiques », comme le rappelle l’auteur dans l’introduction de cette étude académique.
Nous vous invitons donc à venir en débattre !

Pouvoir colonial, figures politiques et société en Guyane française – 1830-1910

L’étude que nous proposons ici vise un double objectif : contribuer à la mise au jour du savoir sur les données de l’histoire politique et culturelle de la période post esclavagiste (1848-1946) des quatre vieilles colonies françaises, et ouvrir ainsi de nouvelles perspectives de recherche relatives à une période, qui a été soumise à la stratégie de l’oubli.

EDITIONS-IBIS-ROUGE
ISBN 9782375205839

Fermer le menu

Université de Guyane | multiplions les possibles

fr_FRFrançais