SINÉDÉBA, Guiana Blood

SINÉDÉBA, Guiana Blood

Les associations étudiantes (l’association des étudiants en droit  (IUS FAIT NIX), l’association des Sciences Économiques et Gestion (SEG) et l’Association des Lettres (ASCLUG)), en partenariat avec l’association Zanmi Ròt Kozé, vous invitent à la deuxième édition du SINÉDÉBA avec la projection du film « Guiana Blood ».

Pour cette seconde édition du Sinedeba, c’est le court-métrage guyanais « Guiana Blood » qui sera mis à l’honneur, ce Jeudi  23 Février, de 17 h à 19h, en Amphi C. Sorti en 2011 et réalisé par Cédric « Lostyca » Simoneau, avec en tête d’affiche Anthony Hilaire et l’artiste Fléot, celui-ci livre, durant 45 minutes, un portrait sans concession de la situation critique de la Guyane à travers la trajectoire d’un jeune homme qui cherche à se protéger et à protéger sa famille de la violence ambiante.

La séance sera suivi par un débat sur le thème d’actualité du moment « la délinquance en Guyane ». Le public sera invité à échanger avec les intervenants sur cette thématique, poser leurs questions. L’objectif étant de créer un débat, discuter sur les causes de la montée de la violence en Guyane, donner son avis, éventuellement trouver ensemble des solutions, des actions à mettre en place.

Le cinéma pour ouvrir le débat

Le concept SINÉDÉBA consiste en une  projection suivie d’un débat, sur des sujets d’actualités ou sur des thèmes du quotidien. C’est l’occasion d’échanger et de partager, confronter son opinion avec le public présent. Les films et documentaires projetés sont volontairement en lien avec l’actualité afin d’en faire découler le débat et de faire réagir le public. Les œuvres diffusés sont soient réalisées localement en Guyane, soient à l’étranger. Ce qui permet d’avoir différentes approches et différents niveaux de débat grâce aux confrontations avec l’actualité étrangère.

En qualité de haut lieu du savoir, de la démocratisation de l’art mais également de la critique, l’université de Guyane est le lieu par excellence pour faire ce type d’action. En effet, l’UG se veut un lieu d’échanges et de débat ouvert à tous, où la critique permet l’avancée des débats et des idées.

Venez nombreux partager votre point de vue, votre expérience et vos idées. L’événement est gratuit et ouvert à tout public.