Rudmila – Apprendre un métier grâce au service civique

Rudmila – Apprendre un métier grâce au service civique

Rudmila, 20 ans, étudiante en Master PIETAS à l’ESPE, nous raconte son expérience en service civique au sein de la DOSIP. Portrait d’une étudiante investie pour la communauté.

Présente-toi.
Je m’appelle Rudmila, j’ai 20 ans, j’ai eu mon baccalauréat Littéraire spécialité droit et grands enjeux du monde contemporain. J’ai poursuivi mes études en licence sciences sociales travail social à l’université de Guyane. Cela fait 4 ans que je suis étudiante à l’Université de Guyane.Je prépare actuellement un Master en Pratiques et Ingénierie de l’Education et du Travail Social. Comme mon parcours l’indique, je souhaite travailler dans le domaine social.

Peux-tu nous présenter le service civique ?
Le service civique au-delà de ce que l’on voit écrit partout, c’est selon moi une occasion d’intégrer une structure ou un organisme avec lequel on partage les mêmes valeurs, mais également de pouvoir développer des compétences nouvelles et enrichissantes. L’objectif est de pouvoir porter un engagement qui nous tient à cœur et d’aider au service de l’intérêt général tout en ayant une contrepartie financière.

Pourquoi as-tu candidaté pour un service civique à la DOSIP ?
J’ai postulé pour la mission qui se déroulait à la DOSIP (la Direction de l’Orientation des Stages et de l’Insertion Professionnelle)car c’était le service qui me correspondait le plus compte tenu de mon cursus universitaire lié à l’insertion professionnelle, mais également celui qui répondait le plus à mes attentes vis-à-vis de mon projet professionnel. Je souhaitais vraiment être retenue pour le poste. C’était un service civique sur-mesure pour moi, car l’insertion professionnelle est l’un des volets de ma formation et je côtoie encore tous les jours l’environnement universitaire. La DOSIP était pour moi le meilleur service pour me créer une nouvelle expérience en phase avec mes objectifs professionnels.

Quelle a été ta mission et quels sont tes projets en cours ?
Durant mon service civique, j’ai pu être en charge de l’enquête ministérielle de l’insertion professionnelle des anciens diplômes de l’Université de Guyane.J’étais également en appui sur les autres missions de la DOSIP comme les conseils en orientation. Suite à cette belle opportunité et grâce à la confiance de mes supérieurs, j’ai pu être en charge d’un projet et le gérer de manière autonome : j’ai participé à l’organisation de la Fête de la Science. Je me suis occupée principalement du Village des Sciences qui s’est déroulé sur la semaine du 7 au 15 octobre 2017 sur le Campus Troubiran de l’Université.Voulant devenir chargée de projet dans le développement local et l’action sociale, cette expérience n’a fait que me conforter dans mon choix de carrière.

Qu’as-tu appris lors de ton service civique et penses-tu que cette expérience te sera utile pour l’avenir ?
Grâce au service civique, j’ai découvert les métiers de l’administration et développé un goût particulier pour ces derniers.Je compte donc vivement préparer les concours administratifs.Je vais donc terminer mon master à l’ESPE et saisir toutes les opportunités qui me seront proposées dans mes domaines de prédilection.

Un conseil à donner aux étudiants de l’UG ?
Je n’ai pas forcément de conseils à donner aux étudiants, mais je les inciterai à se diversifier, à décloisonner notre apprentissage afin d’avoir cette ouverture sur le monde qui est tellement bénéfique au développement de notre territoire.