Passer au contenu principal
recherche
• Bibliothèque• Campus

La bibliothèque universitaire de Guyane remporte l’appel à projets « AMI EMERGENCES »

Par 01/12/2022Pas de commentaires5 min. de lecture

Le Service commun de Documentation (SCD) a remporté l’appel à projets « AMI EMERGENCES ». Celui-ci concerne le développement d’un module de formation à distance sur la propriété intellectuelle et le plagiat et sera proposée à tous les étudiants de l’UG, de la licence au Doctorat.

Depuis sa création, le Service commun de Documentation (SCD) de l’Université de Guyane s’est lancé dans un renouvellement progressif de ses enseignements et a impulsé une nouvelle dynamique pédagogique active et innovante. À cette fin, neuf jeux et une bande dessinée pédagogiques ont été créés pour favoriser les apprentissages à la recherche documentaire. Fort de cette expérience, le SCD se lance à présent dans le développement d’un module de formation à distance sur la propriété intellectuelle et le plagiat qui sera proposée à tous les étudiants de l’UG, de la licence au Doctorat. Ce projet a été présenté à l’appel de l’AMI Emergences, qui a accepté de le soutenir à hauteur de 58 000€ sur deux ans. Le projet est soutenu par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la recherche.

Le plagiat est en effet une problématique récurrente au niveau national et international qui fragilise la qualité des diplômes délivrés dans les universités et sabote la confiance accordée à la recherche scientifique. C’est pourquoi l’intégralité des contenus produits sera diffusée librement sur l’archive ouverte Zenodo et sur la plateforme d’enseignement en ligne nationale Callisto, tenue par le réseau GIS URFIST. Ils seront partagés sous licence libre Creative Commons BY NC SA, et chaque établissement sera libre de les réutiliser pour partie ou entièrement, avec la contrainte de citer l’Université de Guyane.

Le module pédagogique sera constitué d’une alternance entre quatre vidéos pédagogiques (ou des suites de vidéos pédagogiques courtes de 10 minutes environ) et de trois jeux vidéo afin de permettre une mise en pratique concrète des compétences acquises. Ces vidéos théoriques se diviseront en quatre thématiques : I. La propriété intellectuelle 2. Le plagiat 3. Rédiger une bibliographie 4. Le logiciel de gestion de références bibliographiques. Elles s’appuieront sur des cours déjà construits par le SCD de l’UG, et ayant fait l’objet de nombreuses animations en présentiel. Les scénarios des vidéos et les vidéos elles-mêmes seront relues et corrigées en amont et en aval par une Maître de conférences en Droit privé à l’Université de Clermont Auvergne, Rose-Marie Borges (pour les vidéos liées aux questions juridiques : vidéos 1 et 2) ainsi que par une Maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication à l’Unité Régionale de Formation à l’Information Scientifique et Technique (URFIST) de Paris, Annaïg Mahé (pour les vidéos liées aux questions sur l’Information Scientifique et Technique : vidéos 3 et 4).

En ce qui concerne les jeux vidéo, l’Université de Guyane a conventionné avec l’association « Games for Citizens » (loi 1901) qui regroupe actuellement plus de 20 universités partenaires avec l’accompagnement de Sorbonne Université, du MEN et du MESRI. L’objectif de ce consortium est d’accompagner les projets de jeux vidéo des établissements partenaires en mutualisant leurs forces et leurs moyens – notamment par l’entretien d’une équipe permanente composée de professionnels du jeu vidéo (game-designers, graphistes, développeurs, etc.). Au sein de cette plateforme, l’Université de Guyane souhaite développer deux jeux inédits sur la thématique de la propriété intellectuelle et du plagiat, et personnaliser les questions du jeu « Masters Quiz » déjà disponible.

Ces jeux disposeront – en plus de la version française – d’une version anglaise, espagnole et portugaise, soit les langues principales de l’Amérique Latine. En effet, la Vice-Présidence Relations internationales de l’UG a contractualisé depuis 2015 avec des dizaines d’universités sud-américaines situées au Guyana, Suriname et Brésil essentiellement. Il existe également des accords avec des universités africaines – notamment sénégalaises. La création de ces jeux en plusieurs langues permettra de valoriser ces productions à l’international, et d’établir le lien entre le Service commun de la Documentation de l’UG et les bibliothèques de ces autres universités pour de futures coopérations. La date de sortie du module est estimée à début 2024.

Fermer le menu

Université de Guyane | multiplions les possibles

fr_FRFrançais