La BU se mobilise pour la valorisation de l’Agenda 2030 de l’ONU !

La BU se mobilise pour la valorisation de l’Agenda 2030 de l’ONU !

Le 25 septembre prochain sera l’anniversaire de l’Agenda 2030 de l’ONU. Ce programme pour le développement durable traite des aspects aussi bien écologiques, que sociaux et économiques. Pour cela, la BU de l’Université de Guyane a rejoint un réseau de plus de 1000 bibliothèques pour la valorisation de l’Agenda 2030 sur le développement durable de l’ONU !

Les bibliothèques se sont largement emparées de cette question : bibliothèques vertes, actions sociales et économiques, insertion dans les stratégies territoriales de développement, etc. Pourtant, elles restent encore invisibles en tant qu’actrices du développement durable.

Aussi, la Bibliothèque Publique d’Information (Bpi), l’École Nationale Supérieure des Sciences de l’Information et des Bibliothèques (ENSSIB), le Comité Français International Bibliothèques et Documentation (Cfibd) et l’Association des Bibliothèques de France (ABF) ont monté un groupe de travail en 2017 pour sensibiliser les décideurs au rôle important des bibliothèques, à la fois comme relais dans la sensibilisation des usagers aux bonnes pratiques quotidiennes ou dans la diffusion des informations nécessaires à la recherche appliquée dans ces domaines, et comme des exemples d’institutions durables sur une partie ou tout des 17 objectifs de développement durable (ODD) de l’Agenda 2030.

Un réseau de plus de 1000 bibliothèques – qu’elles soient territoriales, universitaires, mais aussi des CDI, venant de toute la France et même à l’international- s’est monté afin de placer un coup de projecteur sur cet agenda 2030 diffusé par l’ONU et de lui donner une chance d’investir notre quotidien.

La bibliothèque universitaire de Guyane est fière de participer à cet évènement, et assure donc la représentation de notre territoire. À cette occasion, une pyramide de petits cubes sera élevée à la banque d’accueil : chaque cube représentera un objectif de l’agenda 2030, avec des actions concrètes qu’une bibliothèque ou un particulier peuvent mettre en place -à leur niveau – pour aider au développement durable de notre planète. Parallèlement, 17 affiches seront positionnées sur les vitres et les murs de la BU, afin de valoriser le contenu de l’Agenda 2030 auprès de la communauté universitaire.

Alors, en ce moment, à la BU, on coupe, on colle, on monte… Et promis, le 25 septembre, on sera fin prêts pour défendre avec vous les intérêts de notre planète !