Passer au contenu principal

UG – ARS : un partenariat pour l’avenir de la santé en Guyane

Par 08/07/2024juillet 12th, 2024• Université3 min. de lecture
UG – ARS : un partenariat pour l’avenir de la santé en Guyane

Mardi 2 juillet, l’Université de Guyane et l’ARS Guyane ont signé une convention pour renforcer la recherche en santé et soutenir la création de nouvelles structures de soins et de formation en Guyane.

Mardi 2 juillet, une nouvelle étape pour l’avenir de la santé en Guyane a été franchie avec la signature d’une convention de partenariat entre l’Université de Guyane (UG) et l’Agence Régionale de Santé de Guyane (ARS Guyane). Cet événement, qui s’est déroulé en présence de Laurent LINGUET, Président de l’Université de Guyane, et Dimitri GRYGOWSKI, Directeur général de l’ARS Guyane, marque le début d’une collaboration prometteuse au service de la recherche en santé sur le territoire.

Une vision partagée pour l’amélioration de l’offre de soin en Guyane

Cette convention s’inscrit dans le cadre des efforts concertés pour le développement et l’amélioration de l’offre de soins en Guyane. L’Université de Guyane et l’ARS partagent des objectifs communs et s’engagent dans la création de trois structures majeures : un Centre Hospitalier Universitaire (CHU), une Unité Mixte de Recherche en Santé (UMR Santé des Populations en Amazonie) et une Unité de Formation et de Recherche santé (UFR Sciences Médicales et de la Santé).

Un soutien financier pour un engagement fort

L’accord signé précise les conditions et modalités selon lesquelles l’ARS soutiendra financièrement l’Université de Guyane sur la période 2024-2029. Ce soutien se matérialise par le financement de cinq allocations post-doctorales complètes par an, pour une durée de trois ans chacune. Ces allocations permettront de recruter des chercheurs dans les unités de recherche locales ou dans le cadre de partenariats internationaux ayant un impact significatif sur le système de santé guyanais ou sur l’écosystème de la recherche en santé. En outre, l’ARS participera aux frais de fonctionnement des travaux de recherche des post-doctorants, couvrant notamment les missions, les consommables et les publications.

Des objectifs clairs et ambitieux

Pour l’Université de Guyane, cet accord représente une opportunité unique de renforcer ses capacités de recherche en santé et d’accroître l’attractivité de ses structures de recherche. En soutenant des projets de recherche répondant aux besoins spécifiques du territoire, l’UG entend renforcer le continuum formation, recherche, innovation et valorisation, en lien avec les problématiques de santé locales et de l’Amazonie.

De son côté, l’ARS Guyane souhaite faciliter le renforcement de la base de recherche en santé de la Guyane, encourager le recrutement de chercheurs hautement qualifiés et accroître leur visibilité internationale. Ce partenariat permettra également de soutenir financièrement les unités de recherche du territoire, d’accompagner des programmes de recherche innovants répondant aux besoins locaux et de promouvoir le rayonnement universitaire du futur CHU de Guyane. L’innovation en santé est au cœur de cette collaboration, avec l’ambition de transformer durablement le paysage sanitaire de la région.

La signature de cette convention marque un tournant décisif pour la recherche en santé en Guyane, avec des retombées positives attendues tant pour la communauté scientifique que pour les habitants du territoire.

Photo : ARS Guyane Communication

Mise à jour le : 12/07/24 à 01:11