Passer au contenu principal

Signature de Convention entre l’Université de Guyane et la Commune de Cayenne

Par 24/06/2024• Université3 min. de lecture
Signature de Convention entre l'Université de Guyane et la Commune de Cayenne

Le vendredi 3 mai 2024 à 10h00, une étape importante dans la collaboration entre la Ville de Cayenne et l’Université de Guyane a été franchie avec la signature d’une nouvelle convention-cadre de partenariat. 

C et événement s’est déroulé en salle des Conseils du bâtiment administration générale (Bât. L) de l’Université de Guyane, en présence de M. Laurent LINGUET, Président de l’Université de Guyane, et de Mme Sandra TROCHIMARA, Maire de la Ville de Cayenne.

Cette convention, qui marque le renouvellement de la collaboration entre les deux institutions, vise à établir une coopération transversale, mettant en valeur les missions respectives de l’Université et de la Commune au profit des administrés, des usagers et des tiers. Elle s’aligne parfaitement avec les objectifs de l’enseignement supérieur tout en tenant compte des responsabilités de la Commune de Cayenne.

Parmi les axes de cette collaboration figurent la vulgarisation de la recherche, qui permettra de rapprocher le grand public des avancées scientifiques réalisées au sein de l’université. La dimension culturelle est également mise en avant, avec des projets communs visant à enrichir l’offre culturelle pour les habitants de Cayenne. De plus, la convention prévoit des initiatives de coopération avec les États voisins et la zone Caraïbes, renforçant ainsi l’intégration régionale et les échanges transfrontaliers.

La collaboration s’étendra aussi aux domaines des stages et des emplois événementiels, offrant aux étudiants de l’Université de Guyane des opportunités concrètes de formation pratique et d’insertion professionnelle. La formation continue sera également un pilier de ce partenariat, permettant aux professionnels de la commune de bénéficier des programmes de développement des compétences proposés par l’université.

La mise en commun des fonds documentaires et l’accès partagé aux infrastructures permettront une utilisation optimale des ressources existantes, offrant aux étudiants et aux chercheurs un accès élargi aux informations et aux équipements nécessaires à leurs travaux. La sécurité et la cohérence territoriale seront également des priorités, garantissant un environnement propice à l’apprentissage et au développement communautaire.

La signature de cette convention témoigne de la volonté des deux parties de construire un partenariat solide et durable, bénéfique à l’ensemble des usagers et des tiers.